Portail ~Les Terres du milieu~
Le forum de l'empire des Terres du milieu et leur jeu de rôles.
 
Accueil LOHAccueil LOH                     AgendaL'agenda des Tolkiens                         Accueil RPAccueil RP
Forum des TerresForum des Terres   PostulerPostuler aux Terres du milieu                    Forum RPForum RP   Règlement RPRèglement RP

Plan du sitePlan du site       FAQFAQ       RechercherRechercher       MembresMembres       GroupesGroupes       GoodiesTrésors tolkiens
 S’enregistrerS’enregistrer  ConnexionConnexion
Portail

Un but, une vie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Message Auteur
MessagePosté le: 29/04/2010 15:22:37    Sujet du message: Un but, une vie Répondre en citant


Hors ligne
Hombre arrive à la lisière sud de la forêt de Fangorn, dans les plaines du Rohan. Pour la première fois, il vois le ciel pas masqué par les branches, il vois le loin, l'horizon. Tout ce petit monde deviens alors si grand. Lui qui n'imaginait alors pas une vision si immense de là ou il était était alors choqué a un haut point. Physiquement, ses rétines commencèrent a se dilater petit a petit, s'habituer à la lumière du jour, du vrai jour.

Quand on y pense, c'est par-ce-qu'on vois le monde d'une certaine manière qu'il est comme tel. Si vous êtres porter a voir le monde autrement, il vous paraîtra directement faux, et, insensé. Un monde a ses règles, intransigeante. Hombre va toutes les enfreindre une à une.

D'un coup, tout deviens flou, un peu comme juste quand il venait de se réveiller, flou, puis coloré. Étrange, ça, il ne connaissait pas. Tous d'assombris d'un coup, puis, le sol se rapprocha, très rapidement. Un léger "POC" se fit entendre, le bruit de l'os sur le sol. Hombre n'avait encore rien mangé, depuis combien de temps, d'ailleurs? Mais, avait-il réellement conscience de ce qu'était mangé? Se rappelais que cette sensation bizarre dans le ventre qu'il avait était de la faim? Savait-il seulement si c'était normal ou pas d'avoir constamment mal au ventre? Peut-être considérait-il la souffrance comme une des règle de cet endroit... Mais le corp a une mémoire que la mémoire elle même n'a pas. Machinalement, il savais, pourquoi, quoi faire, comment. Comme une intuition, un instinct, presque animal. Mais, dans cet endroit, comment savait-il ce qui était mangeable, ou non, comestible, ou toxique. Sans le savoir, il risquait sa vie, rien que pour cela : manger.

Il chercha, devant derrières. Toujours par terre, le regard toujours pas net, il cherche, immobile. Il essaye de se remettre debout, mais du aller d'appuyer sur une sorte de cailloux sortant du sol pour ne pas trébucher de nouveau. Il sentais dans son corps cette faiblesse, cette souffrance. Mais, pour lui, ça n'est comparable a rien. Par exemple, on ne se rends pas compte qu'on est sain quand on est pas malade. Il en est de même pour le cas contraire. Quand on souffre, on ne sait pas ce que c'est que d'être sain.

Rien, le vide, comme un désert non aride, vide de toute vie. Au centre, lui, seul. Tout seul. Bientôt sans vie.

Il s'assis, et pensa. La méditation pouvait être une nourriture du corps intérieur, alors, peut être l'apaiserait-il. Il pensa. Il est quoi, il est qui? Ce qu'il savait de lui, c'est qu'il était une chose, qui pouvait avoir sa volonté propre. Il était un être de chair, également, il s'était vu. Il avait compris qu'il y avait le "en lui" et le "Hors lui" et que le Hors lui était infinis, alors que lui avait des bords, était un être finis, et non une chose extensible. En fait, il n'était déjà rien. Il se pensait tout, il n'était rien. Il pensa alors a la vie, ce qu'elle était, pourquoi il était là. Il ne savais rien. Il avais conscience que son corps avant en lui comme un ensemble de données, mais, il ne savait pas quoi. Il sentais au fond de lui qu'il devait faire quelque chose, qu'il avait comme un but : il ne pouvais pas encore mourir.

Et, quand quelqu'un se dit "je ne doit pas mourir", la volonté passe au dessus de toute impossibilité humaine. On appelle ça l'irrationalité, en quelques sorte, l'instant ou l'homme reviens a son état animal, pour se défendre de toute attaque, égoïstement. L'homme est alors un loup, pour l'homme, mais totalement différent que son pareil. Hombre, pour son cas, avait un but, certe, mais, lui même n,e savait pas lequel.

°J'ai un but. Je peux vivre...

Il se releva, toujours chancelant, avança. Un pas, puis deux. Les sensations sont tellement accrues quand la fatigue, la faim, la soif, accompagne l'effort. Un simple pas peut vous tuer. Cligner d'un oeil aussi. Ne rien faire vous Acheverais. Inéluctabilité disent certain. Déterminisme pensent d'autre...

---
TDM for ever? Je pense bien. Smile

Hombre


Inscrit le: 04 Jan 2009
Messages: 1 581
Homme 12/09/1991
Localisation: Lille
Emploi: Heeeeeeeeee... :)
Loisirs: Magie. héhé


Statut dans l'empire: Tolkien
Le dresseur de Foudroyeurs de Dol Guldur
Titre LoH: Titre 4
Grade Platinium: -Non joueur-
Joueur RP Hombre [Homme sauvage]
Pts de vie:
F:4 A:4 R:4 C:4 I:4 V:40
Age (homme sauvage):
Or: 400

Profil RP    
Revenir en haut
MessagePosté le: 29/04/2010 15:22:37    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Publicité





   
Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

LoH Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | Index | Portail RP
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par Ariochduchaos & Manix