Portal ~Les Terres du milieu~
Le forum de l'empire des Terres du milieu et leur jeu de rôles.
 
Accueil LOHAccueil LOH                     AgendaL'agenda des Tolkiens                         Accueil RPAccueil RP
Forum des TerresForum des Terres   PostulerPostuler aux Terres du milieu                    Forum RPForum RP   Règlement RPRèglement RP

Plan du sitePlan du site       FAQFAQ       SearchSearch       MemberlistMemberlist       UsergroupsUsergroups       GoodiesTrésors tolkiens
 RegisterRegister  Log inLog in
Portal

Hombre...

 
Post new topic   Reply to topic
Previous topic .::. Next topic  
Message Author
PostPosted: 03/01/2010 20:15:00    Post subject: Hombre... Reply with quote


Offline
[HRP]Suite du poste de présentation

Hombre...

Un elfe, un homme, un nain? Comment le savoir? Le regarder suffirait pour quelqu'un qui l'oserais, mais, qui le ferait? Qui serait là pour le savoir? la solitude voue-t-elle donc l'homme à ne pas savoir qui il est? Ou bien est-ce à l'homme lui même de se savoir vivant?

Hombre ne sait pas la réponse à cette question, il ne sait pas si il doit chercher à savoir qui il est ou si un jour quelqu'un le lui dira...

En attendant, il est seul, dans cette forêt. Il ne le sait pas encore, mais il est dans la foret de Fangorn. Il ouvre les yeux, s'ouvre aux feuillages, se.... réveille. Depuis quand dormait-il, depuis quand est-il là, à être couché? Mal, oui, on dit ça comme ça, il a mal a la tête. Pas un mal comme serait une migraine, ou la tête serait trop remplie, mais l'inverse, un vide total. Rien, plus un souvenir, juste le mot "Mal". Le corps garde des souvenirs mécaniques que l'esprit ne peut se rappeler, comme respirer, manger, bouger... L'instinct de survie, pour être plus... précis.

Et c'est cet instinct de survie qui permis donc à Hombre de se lever de son long sommeil. Il regarda autour de lui, un regard encore flou, et furtif, sans détails, assez grossier. Des arbres, du vert, de la terre... Ses pieds nus s'enfoncent dans la boue arrosée par l'averse passagère que la forêt subit, et de grosses gouttes commencent à perler sur ses cheveux. Ses yeux regardent au loin, entre deux arbres, un bout de terre qui s'éloigne, comme un chemins tracée spécialement pour lui...

Marcher, pour n'importe qui, serait quelque chose de mécanique, de logique, de simple, mais, pour quelqu'un qui viens d'émerger d'un océan infinis de vide, rien n'est simple. Respirer déchire les poumons...

Hombre retombe, plus dans l'herbe qui l'avait gardé confortablement allongé, mais dans le mélange d'eau et de terre tombé là, devant lui. Un simple "Plouf" accompagna la chute. Un bruit lent, qui continue de pétiller avec l'eau qui retombe à coté. Ridicule. Un pas aura suffis à le faire chuter.

Il arrive un moment où un homme au bord du gouffre, seul, allongé, paralysé, affamé, sans aucun souvenir; se veux remourir, comme il a du l'être pour avoir mérité ça. Mais, quand en plus, on ne se rappelle ni de ce qu'est la mort, ni même de son existence, on se bat, on veux rester debout, on veut ... On veut... C'est la volonté qui forge l'homme. Et parfois, la volonté de mourir qui le détruit. Ou qui détruit les autres.

Hombre était dans une petit clairière. En tombant, les yeux s'étaient tournés vers le ciel, noir, ennuagé, mais où l'on pouvait y apercevoir la lune et les étoiles entre deux masse grisâtre.

Allongué comme ça, dans la terre détrempée, immobile, il pensa, pour la première fois depuis son réveil. Il se tortura les neurones pour retrouver quelques choses dans sa tête. La signification d'un mot, le sens des choses, la forme des nuages. Tout se mélangeais. Une foules de choses se bousculèrent dans son esprit...

Il était habillé d'une simple tunique, trouée, à moitié mouillé par les larmes du ciel, où s'accélère la chute inéluctable de cette simple goutte d'eau... Une sorte de capuchon lui recouvrait le visage quand il était debout, et les pieds étaient nus. Il était comme une feuille morte pour l'humanité : trouvée, tombée et immobile. Manquais plus qu'on lui marche dessus...

Deux heures, peut-être trois ou quatre, il pensa, il se reconstitua le plus de chose, appris des mots, des phrases, poussa des cris difformes puis des lettres, et il regarda le ciel, les nuages passaient. Il redécouvrit ce qu'était le temps, il comptait, il parlais... Petit à petit, l'homme blanc qu'il était absorba tout ce qu'il avait à savoir pour devenir vivant. Cependant, il ne se rappelle de rien d'avant ce long sommeil, il était juste redevenu un... Homme parmi tant d'autre, une entité parmi un ensemble, un élément...

Il se releva, et marcha, un pas, puis deux, puis 10... Il avança, il avait un sentiment au cœur, il ne savait pas contre qui, pourquoi, ni rien d'autre. Il savais que ça s'appelait... de la passion.

---
TDM for ever? Je pense bien. Smile



Last edited by Hombre on 05/07/2010 14:53:19; edited 4 times in total
Hombre


Joined: 04 Jan 2009
Posts: 1,581
Homme 12/09/1991
Localisation: Lille
Emploi: Heeeeeeeeee... :)
Loisirs: Magie. héhé


Statut dans l'empire: Tolkien
Le dresseur de Foudroyeurs de Dol Guldur
Titre LoH: Titre 4
Grade Platinium: -Non joueur-
Joueur RP Hombre [Homme sauvage]
Pts de vie:
F:4 A:4 R:4 C:4 I:4 V:40
Age (homme sauvage):
Or: 400

Profil RP    
Back to top
PostPosted: 03/01/2010 20:15:00    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Publicité





   
Back to top
PostPosted: 27/04/2010 16:24:20    Post subject: Hombre... Reply with quote


Offline
Hombre... Pourquoi avoir pensé qu'il s'apellait Hombre?

Hombre, comme un nouveau né, comme un poison dans l'air, marche. Il avance pas à pas, difficilement, entre les arbres de la forêt de Fangorn. Marcher ne nécessite pas de mures réflexions, c'est pourquoi il pense. Il pense à qui il est, à où il est, à pourquoi il est là...

Il se définit lui même. Il ne sait plus ce qu'est une mère, ni un père. Pour lui, là, dans la seconde, il est né par-ce-qu'on l'a crée, il est né pour vivre, il est comme un bête munie de conscience. Il se dit ensuite qu'il est plus qu'un animal, sinon, il n'aurait pas ce libre arbitre qu'il ressent comme l'apanage de ce qu'il est : un Homme. Il se sens libre, là.

Le vent lui souffle des douces phrases que personne ne comprend, la pluie qui a finis de couler a laissé une odeur d'humidité unique... Hombre se reconnait, là, parmi ces choses que forme la nature. Oui, c'est ça, il est l'enfant de cette nature. Il a poussé là, comme un arbre. Il n'est pas tombé, il n'est pas renaît, il est naît. Il se rappelle de rien d'avant ce jour, donc, logiquement, il a été conçu aujourd'hui?

Il entend des branches se froisser, des sons graves provenant de nulle part. Il ressent que la foret vit, qu'il est la forêt. Plutôt, il croit qu'il l'est. Avoir la présomption d'être quelqu'un n'offre pas la possibilité de l'être. Il se croit Nain, Homme ou arbre, il se ressent comme fils du vent. Mais, qu'en est il?

Soudain, tout se bloque, tout s'arrête, un de ces moment où le temps a tellement peu d'effet qu'il n'existe plus. A ce moment, Hombre se plonge dans son regard. Son reflet crée par l'onde lui révèle son visage. Il sait que c'est lui, là, dans cette flaque flasque... Il se voit, et se décrit pour lui : Grande, aux cheveux long, aux yeux bleus, et aux formes.... féminine. Son esprit, qui faisait encore la distinction entre hommes et femmes, entre bien et mal, entre besoin et envie, se bloqua complètement... Là, il se voyait femme, mais ne voulait pas l'être. Il se refusait à n'être que ça. Il se rapelle d'une haine profonde envers la velléité de celles ci. Il pense qu'il hait, il ne sait pas pourquoi, sans raisons, mais il hait les femmes. Hombre ne peut être une femme, non, impossible. Il n'est pas elle. Il y a des hommes qui sont schizophrènes à penser qu'ils sont deux dans le même corps. D'autre sont névrosés au point de vouloir ne pas être celui ou celle qu'il ou qu'elle est. Hombre fait un peu partis des deux : il est 2 en lui, l'homme qu'il n'est pas et la femme qu'il se refuse d'être. Il ne sera jamais une de ces créatures féminine, non.

Il redressa son capuchon sur ses épaules, destiné à se cacher, destiné à ce que jamais on ne sache qui il est réellement. Il continua, cette fois pas en marchant, mais en courant, le plus vite possible. Il sentait comme une vie dans cette forêt dont il avait tellement peur maintenant. Il voulait sortir, oui, sortir au plus vite. Il tourne, à droite, accélère, retourne à gauche. Le chemin s'enfonce dans une forêt encore plus dense, plus ténébreuse, plus profonde. Il s'arrête, net : il ne voyais même plus le bout de ses mains quand il les tendaient...
Il s'assoit, comme traumatisé, apeuré de tout ce noir verdâtre que forme les arbres par leur feuillage. Le premier mot qu'il prononça devenu son nom.

-Ombre...


Il avait prononcé ça d'un air tellement furtif et hésitant qu'il s'étonna de sa propre voie. Il cherchait, maintenant, comme il pouvait se définir. Il n'était pas un de ces élément de la forêt. Maintenant qu'il avait vu la vérité en face, qu'il s'était vu, il savait : il est un homme. "Hombre" dit on dans une langue. Un Homme. Rien qu'un homme. Il est en fait non maître de la nature, mais soumis à elle... Il se sent faible. Très faible.

Il ne bouge plus, tombe, comme à bout de force, et s'endort. Une nuit sans rêves, une nuit vide commence. Avant de s'endormir, sans savoir pourquoi ni ce que c'est, il rêve de rêver...



---
TDM for ever? Je pense bien. Smile



Last edited by Hombre on 05/07/2010 15:26:07; edited 1 time in total
Hombre


Joined: 04 Jan 2009
Posts: 1,581
Homme 12/09/1991
Localisation: Lille
Emploi: Heeeeeeeeee... :)
Loisirs: Magie. héhé


Statut dans l'empire: Tolkien
Le dresseur de Foudroyeurs de Dol Guldur
Titre LoH: Titre 4
Grade Platinium: -Non joueur-
Joueur RP Hombre [Homme sauvage]
Pts de vie:
F:4 A:4 R:4 C:4 I:4 V:40
Age (homme sauvage):
Or: 400

Profil RP    
Back to top
PostPosted: 27/04/2010 19:06:19    Post subject: Hombre... Reply with quote


Offline
Hombre se réveille. Il a dormis sur une branche d'arbre, là, comme un mourant. Vu la scène, on aurait pu croire a un compte de fée. Mais, c'est tout le contraire : un compte de diable. pourquoi de diable? Vous les découvrirez bien assez vite, dans des circonstance certainement différentes.

Hombre reprends alors sa marche, dans cette forêt. Personne, rien, que du bruit d'arbres froissés, étrange symphonie que seule la nature a le don de nous transmettre.

Il pense, encore. Qui est il, surtout Cette question le laisse face a un dileme. Celui qu'il a vu la veille était il réellement lui? N'était-ce pas une illusion que la nature sait si bien faire? Il ne sais rien.

Il arrive alors a ce moment en haut d'une dure montée, endroit depuis lequel il peut admirer la vue. Sans savoir ce que ça volais dire, il la jugea magnifique.




Cette brume au loin caressaient les montagnes proches du mon brumeux. les arbres, comme rangés, semblait avoir leurs place depuis une éternité.

Hombre se remit en marche, pour finir par arriver a la lisière de cette longue foret : il entra au Rohan. Seul, toujours, il fonce, droit devant. Sans réfléchir, mais en pensant.

---
TDM for ever? Je pense bien. Smile

Hombre


Joined: 04 Jan 2009
Posts: 1,581
Homme 12/09/1991
Localisation: Lille
Emploi: Heeeeeeeeee... :)
Loisirs: Magie. héhé


Statut dans l'empire: Tolkien
Le dresseur de Foudroyeurs de Dol Guldur
Titre LoH: Titre 4
Grade Platinium: -Non joueur-
Joueur RP Hombre [Homme sauvage]
Pts de vie:
F:4 A:4 R:4 C:4 I:4 V:40
Age (homme sauvage):
Or: 400

Profil RP    
Back to top
Display posts from previous :   
Post new topic   Reply to topic All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

LoH Index | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation | Index | Portail RP
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Thème réalisé par Ariochduchaos & Manix